Formation Agricultures Urbaines

Résumé de la formation

  • Type de diplôme: Certificat
  • Domaines de compétences: Agronomie et Agriculture

Présentation

Objectifs

  • Selon la FAO (Food and Agriculture Organization), 60 % de l’Humanité vit en zones urbaines en 2014 et les prévisions pour 2050 sont de 80 % (avec + 3 milliards d’habitants sur la terre). Cette organisation considère ainsi le développement de l’agriculture urbaine comme l’une des clés de la survie alimentaire de l’Humanité.
  • Le terme d’agriculture urbaine recouvre différents aspects notamment: le maraîchage traditionnel en zone périurbaine, la production horssol sur des surfaces non constructibles et non susceptibles de remédiation, les jardins collectifs à but productif ou thérapeutique (une priorité du Plan National Santé-Environnement, 2015), les cultures sur toits, et les fermes intensives (fermes verticales ou autres…).
  • Développer des solutions d’agriculture urbaine écologiquement innovantes implique de maitriser en particulier les bases de la nutrition des plantes, de considérer de façon globale les facteurs influant la qualité des productions (transferts sol-plante-atmosphère des éléments nutritifs et polluants ; qualité des intrants et des supports de culture), de prendre en compte des aspects techniques tels que le poids pour les cultures sur les toits ou raisonner l’aménagement urbain.
  • Dans ce contexte, l’objectif de ce module est d’offrir des enseignements scientifiques relatifs aux multiples facettes des agricultures urbaines : agronomie, aménagements urbains, Environnement-Risques-Communication-Transition écologique, Biodiversité – Biologie.
  • Ce module sera l’occasion de sensibiliser les étudiants aux innovations techniques (http://www.naio-technologies.com/machines-agricoles/) et favorisera l’ouverture vers la recherche à travers l’analyse d’articles de recherche et la participation à la dynamique de colloques AU.

Savoir-faire et compétences

A l’issue de l’enseignement, l’élève sera capable de :

  • Contextualiser et qualifier les projets d’agricultures urbaines et les enjeux auxquels ils répondent.
  • Développer des techniques agroécologiques en milieu urbain (végétaux, animaux).
  • Concevoir des pré-projets d’AU durables (ancrage territorial, modèles économiques, co-construction multicritère).

 

Connaissances :

  • Définir l'AU ; Connaitre les typologies et fonctions de l'AU
  • Connaitre les méthodes de gestion durable des écosystèmes sols, choix pertinents des végétaux et pratiques durables en lien avec le contexte urbain
  • Connaitre les parties prenantes de l’AU
  • Connaître des règles juridiques en matière d’installation en AU.

Savoir-faire :

  • Inscrire l'AU dans l'évolution des villes
  • Développer un cadre d'analyse de l'AU
  • Savoir illustrer différentes dimensions de la durabilité de l'AU
  • Identifier les formes et techniques de production alimentaire de l’AU
  • Détailler les formes économiques des filières alimentaires concernées, en particulier l’économie circulaire
  • Explorer la contribution de l’AU à l’écologie urbaine et à la biodiversité
  • Discuter les liens possibles entre AU et une convivialité urbaine socialement inclusive
  • Aborder la capacité de l'AU à générer des emplois et des activités viables et vivables
  • Prendre en compte la santé et le bien-être animal pour les projets d'élevages urbains
  • Adapter des projets pour faire face aux fréquentes pollutions urbaines
  • Savoir réaliser un diagnostic de territoire/de site ; Savoir identifier les parties prenantes du projet
  • Comprendre le fonctionnement d'une organisation marchande et productive (OMP) en AU.

 

Savoir-être :

  • Assertivité
  • Transdisciplinarité
  • Travailler en intelligence collective
  • Réflexivité
  • Communication stimulante, engageante et inclusive
  • Éviter les conflits d’intérêt et promouvoir une éthique lucide et pragmatique. 

 

Lien avec le référentiel de compétences :

  • 2 compétences d’ordre technique : Faire le diagnostic d’une situation ; Concevoir une solution. Apprentissages critiques : mobiliser des critères pertinents ; analyser les besoins et rédiger une lettre de mission après négociation puis réaliser les rendus définis avec les partenaires du projet d’AU.
  • 3 compétences d’ordre managérial : Gérer des projets complexes ; Communiquer ; Conseiller. Apprentissages critiques : mobiliser les outils de gestion de projet (PPART), créer des outils de communication sur le projet et bâtir des propositions argumentées sur la base des retour d’expériences (REx), publications.

Programme

Contenu de la formation

  • Définitions
  • Gestion durable des écosystèmes urbains.
  • Evaluation et gestion socio-scientifique des risques sanitaires.

 

  • Végétaux flux (eau, air), espèces, variétés

 

  • AFAUP
  • Aquaponie

 

  • Aménagements urbains.
  • Outils d’aide au développement durable de l’agriculture urbaine

 

  • Biodiversité et AU : une alliance efficace
  • Biodiversité au sein des paysages urbains/périurbains :
    - Quelle biodiversité pour quels paysages ? (Ex : chiroptères ponts, bâti abandonné/isolé, zones d’eau VS réseau routier ; certaines espèces d’oiseaux + présentes en ville qu’à la campagne maintenant) => Les paysages urbains offrent aussi des habitats/ressources à différents taxons
    - Quels services rend cette biodiversité ? Ex : contrôle bio, pollinisation pour les cultures/ les jardins => éducation à la nature
    - Comment l’observer/ la mesurer ? Ex : dispositif VigieNature = sciences participatives accessibles  à tous à différents niveaux
    - Comment la préserver dans ce contexte urbain ? Ex : Les trames bleues et vertes (milieux urbains), trouver un exemple pratique et concret.

 

  • Possibles sorties : La Ferme des 50, jardins collectifs, Borde Bio aux Izards, Quint-Fonsegrives, zone des quinze sols
  • Possibles conférences (éventuellement en visio) avec des chercheurs du projet national ANR ville durable Jassur (http://www6.inra.fr/jassur) et du projet Potex (Mairie de Paris).

     

 

  • Temps utilisé pour travailler aux projets, exposés, films, Exposés, projets

Méthodes pédagogiques :

L’approche pédagogique adoptée est le projet et la méthode agile (adaptation de la pédagogie au contexte et aux besoins des étudiants : à distance, APP, cours inversés…en faisant le lien avec les objectifs d’apprentissage.

 

Modalités d’évaluation 

3 projets différents à traiter par la promotion avec soutenance interactive (2/3 des points) et note écrite (6 pages + bibliographie) à remettre en fin de module le jour de la soutenance de projet public (Club-AU, étudiants et partenaires disponibles). Les grilles critériées sont co-construites avec les étudiants en séance n°1

 

Responsable de la formation :

C. DUMAT

Admission

Condition d'accès

Ingénieurs, Techniciens supérieurs

Contact(s)

Lieu(x) de la formation

  • Auzeville-Tolosane

Contact(s) administratif(s)

Conseiller Formation Qualifiante

Tél : 05 34 32 31 07

Email : qualifiant.fc @ inp-toulouse.fr

Plus d'infos

Crédits ECTS 4 crédits

Public concernéFormation continue, Formation continue non diplômante, Formation professionnelle

Formation à distance Non

Nature de la formation
Certification

Durée du stage 70 h

Prix inter-entreprise 1 000 €

Date(s) de la formation du 29/03/2022 au 15/04/2022

Nous contacter

Toulouse INP Formation Continue

6 allée Emile Monso - BP 34038
31029 Toulouse Cedex 4
Ouvert du lundi au vendredi

08h30-12h30 / 13h30-16h30

05 34 32 31 08

Contacts

Le centre de formation continue et professionnelle des Grandes Écoles d'Ingénieurs de Toulouse INP

Logo FCU

  • Logo MENESR
  • Logo Region
  • Logo UTFTMP
  • Logo INP
  • Logo INPT
  • Logo Ensat
  • Logo Enseeiht
  • Logo Ensiacet
  • Logo CTI
  • Logo CGE