Formation Les sols : interface clé de l’anthropocène

Résumé de la formation

  • Type de diplôme: Certificat
  • Domaines de compétences: Agronomie et Agriculture

Présentation

Présentation

Interface essentielle entre la biosphère, la lithosphère, l’atmosphère et l’hydrosphère, les sols assurent de nombreux services écosystémiques.
Des enjeux importants pèsent sur les sols, à l’échelle globale. Partout, les gestionnaires en prennent conscience et cherchent à protéger ce patrimoine commun. Parmi les menaces clairement identifiées, l’urbanisation galopante supprime des surfaces agricoles utiles (SAU) pourtant cruciales dans ces périodes de très fort accroissement démographique.
Afin de faciliter les choix à prendre dans l’action publique, notamment sur les différentes utilisations des sols, des outils d’aide à décision sont souvent nécessaires.
Principalement basé sur les composantes physico-chimiques des sols, ces outils occultent souvent la composante biologique, qui pourtant contribue fortement aussi à la délivrance des services écosystémiques des sols.
Un accent sera mis sur l’utilisation de la microbiologie et de la faune du sol pour la bioindication de la qualité des sols, dans un contexte environnemental et agronomique.

Objectifs

  • L’objectif central de ce module est de fournir les concepts et méthodologies afin d’évaluer la qualité des sols dans le contexte des multiples pressions qu’ils subissent à l’ère de l’Anthropocène. La qualité des sols sera abordée de manière holistique par ces composantes physiques, chimiques et biologiques.
  • L'apprenant sera capable de hiérarchiser les facteurs et propriétés des sols qui vont d’une part favoriser la potentialité des sols à délivrer les services écosystémiques attendus (ex : production primaire), ou d’autre part qui peuvent être à l’origine d’un dysfonctionnement et une perte de fonctionnalité des sols et donc réduire le bouquet de services délivrés par le sol.
  • Cette boite à concepts et outils leur permettra de mieux répondre aux attentes de gestion et de réhabilitation posés par l’usages des sols aujourd’hui au cœur des questionnements socio-environnementaux.

 

Méthodes pédagogiques

L’enseignement est principalement organisé en deux APP pour lesquels les étudiants disposeront de 30h d’autonomie, seront accompagnés lors de séances de tutorat et devront fournir des livrables intermédiaires avant les restitutions finales.  

Contrôle des connaissances

La note totale du module se décompose en trois évaluations :
1/3 de la note est établie sur la base du rapport sur l’APP « Labour » réalisée par groupe de 3 à 5 étudiants
1/3 de la note est établie sur la base de la restitution orale des travaux menés par groupe de 2 à 3 étudiants sur le projet « Terres »
1/3 de la note provient de l’examen écrit individuel sur table

Responsable de formation :

B. PEY

Savoir-faire et compétences

  • Concevoir une solution en adaptant les méthodologies à l'objectif
  • Formuler la problématique / concept
  • Adapter une méthode pour résoudre un problème
  • Identifier des indicateurs de suivi
  • Produire un rapport d'opportunités de développement en proposant une démarche
  • Sélectionner des méthodes d'analyse et de traitement pertinentes en fonction de la demande du prescripteur
  • Enoncer des pistes de développement et les justifier.

Programme

Contenu de la formation

Séance introductive sur les enjeux liés aux sols, au sein de la zone critique, dans l’Anthropocène.

A partir de cette mise en contexte, les étudiants mèneront deux projets pour manipuler les concepts de qualité des sols et les outils de son évaluation.
Ces deux projets sont choisis pour illustrer la diversité des enjeux relatifs aux sols (changement d’usages des sols, intensification agricole et agroécologie) aux échelles différentes qu’ils concernent (de la parcelle au territoire).

  • Diagnostiquer : Dans le projet dit « Terres », vous établirez un diagnostic de la qualité des sols d’un territoire d’une région française pour aider les élus à décider de l’utilisation des terres, à partir d’un jeu de données physico-chimiques des sols de cette région. 
  • Concevoir : Dans le projet appelé « Labour », l’intensification agricole versus l’agroécologie sera abordée par l’évaluation de l’impact d’une pratique, le labour, sur la qualité biologique des sols, dans le contexte agronomique d’écologisation des pratiques.

Admission

Condition d'accès

Personnes concernées : 

Ingénieurs, Techniciens supérieurs

Prérequis :

Bac+2

Et après

Poursuite d'études

Cet enseignement fait suite aux enjeux abordés dans l’UE EED du S6 et donne les prérequis pour aborder les questions des sols dans les Projets « Immersion professionnelle » et « Graine de chercheur ».

Contact(s)

Lieu(x) de la formation

  • Auzeville-Tolosane

Contact(s) administratif(s)

Conseiller Formation Qualifiante

Tél : 05 34 32 31 07

Email : qualifiant.fc @ inp-toulouse.fr

Plus d'infos

Crédits ECTS 4 crédits

Public concernéFormation continue, Formation continue non diplômante, Formation professionnelle

Formation à distance Non

Nature de la formation
Certification

Durée du stage 70 h

Coût de la formation 1000 €

Date(s) de la formation du 17/02/2022 au 25/03/2022

Nous contacter

Toulouse INP Formation Continue

6 allée Emile Monso - BP 34038
31029 Toulouse Cedex 4
Ouvert du lundi au vendredi

08h30-12h30 / 13h30-16h30

05 34 32 31 08

Contacts

Le centre de formation continue et professionnelle des Grandes Écoles d'Ingénieurs de Toulouse INP

Logo FCU

  • Logo MENESR
  • Logo Region
  • Logo UTFTMP
  • Logo INP
  • Logo INPT
  • Logo Ensat
  • Logo Enseeiht
  • Logo Ensiacet
  • Logo CTI
  • Logo CGE